Myeik et Kawhthoung

5

Posted by Giom | Posted in Asie du Sud-Est, Birmanie, Sur la route | Posted on 18-02-2014

Les derniers Km de Dawei à Myeik sont très sympas car je sais que ce sont les derniers en Birmanie.

La zone plus au sud de Myeik est encore fermée aux touristes et de toute façon la route est en très mauvais état d’après des collègues cyclistes qui y sont passés mais escortés par la police…

Donc je ralentis le rythme à un point rarement atteint dans ce voyage ! J’admire, je prends le temps de m’arrêter dès que l’on m’interpelle et ça arrive souvent par ici ! Je me fais inviter à faire la sieste dans une maison sous les regards de tous les enfants alors que je m’étais allongé tranquilement dans une plantation d’hévéa. Je discute comme je peux, bref je prends le temps plus que jamais, et c’est agréable, vraiment.

La veille d’arriver à Myeik je m’arrête dans un monastère alors qu’il commence à faire nuit. Et demande à rester dormir pour la nuit. Les moines ne veulent pas ou préfèrent ne pas avoir de souci avec la police. Finalement je reste car un gars d’origine pakistanaise baragouine (du Breton “pain et vin”, “bara ha gwin”, parler à peu près) 2/3 mots d’anglais. Il finit par m’inviter à manger chez lui. J’ai laissé comme d’habitude ma balise SPOT à clignoter pour me géolocaliser auprès de ma famille.

Il se met à pleuvoir ! Miracle ! ça détend l’atmosphère qui était lourde depuis ce matin, ça tombe pendant une bonne demi-heure, le temps de manger et discuter avec mon pote.

Je dors dans le monastère et à 23h la police – soit disant, ils n’ont pas d’uniforme ni de badge – vient me réveiller alors que je dors bien profondément après ma journée de vélo. Je les envoie paître, ils n’ont pas badge, je dors et demain je pars, ça vous va ? ça va, un peu !

Le lendemain j’arrive à Myeik, la ville portuaire la plus active de Birmanie. C’est un défilé de bateau de pêche, de marchandises, de passagers. Un joyeux bordel où les dockers font encore tout à bout de bras, des sacs de riz sur le dos vers une barque qui ira vers un autre gros bateau, qui lui même ira loin, ailleurs…

J’adore cette agitation qui vaut vraiment tous les spectacles ! Des dockers en longyis portant des sacs de riz sous les cocotiers. ça fait exotique et sympa mais je peux vous assurer qu’ils en bavent car il fait chaud au soleil.

Alors que je passe devant un salon internet, je consulte mes emails avant de prendre le bateau le lendemain vers Kawthoung, la ville frontière avec la Thailande. Mon ordi ne fonctionne pas, j’insiste sur un autre, et là très lentement ça charge. Vive la censure qui filtre tous mes emails ! Et là que vois-je ? Mes parents s’inquiètent car ma balise SPOT a envoyé un message de demande d’aide, une des fonctions en cas de problème. Sauf que je n’ai pas appuyé sur ce bouton ! Mes parents ont contacté l’ambassade de France à Yangoon, la police me cherche, le quai d’Orsay a lancé une cellule de crise pour organiser à distance ma recherche… Oh le bordel… Je crois que pendant que je mangeais et en attendant la pluie de cesser, un jeune moine a du appuyer sur un bouton voyant la balise clignoter… Je réponds donc que tout va bien et explique ma version des choses. Je leur ai fait très peur, j’y suis pas pour grand chose mais tout va bien ! Ouf !

En Birmanie, dans un tea-shop ou un restau, les clients apellent les serveur/ses en faisant un son de baiser très puissant, cela interpelle le serveur qui vient alors voir ce dont le client a besoin. Plutôt poétique !

Quand un Birman donne quelquechose à quelqu’un il a toujours tendre la main droite avec l’objet à donner et poser la main gauche dans le creux du coude droit. Geste élégant et poli.

Le 18 Février, je prends donc le bateau de Myeik à Kawthoung, 7h sur la mer d’Andaman à scruter les îles au loin, les pêcheurs, les poissons volants. Toute cette zone regorge d’îles inexplorées par les touristes pour le moment…

J’ai haï ce pays pour ses routes qui n’en sont pas, le gouvernement qui empêche la population d’héberger les touristes ou même d’aller dans l’hotel que l’on veut.

J’ai adoré ce pays pour sa population, des surprises tous les jours, il n’y est pas facile de voyager mais c’est ce qui en fait un défi quotidien à relever.

Ces 27 jours exactement ne m’ont permis tout juste que d’effleurer ce pays qui accueillait 300 000 touristes en 2010 quand la Thaïlande plus petite en recevait 14 Millions !

Mais j’en garde une question à laquelle je ne saurais répondre: le tourisme est il une bonne chose pour l’avenir de ce pays ou non ?

Comments (5)

Salut Guillaume,

chapeau, sacre periple,tu dois avoir la tete pleine d’images et de rencontres.bienvenue sur ta terre d’origine et au plaisir de te recevoir a St Pol De Leon avant ta derniere etape vers Plougastel;j’espere que tu feras une belle traversee de La Manche(bien sur mions exotique que les mers asiatiques.

A bientot! Marie Helene Yvon

Bonjour Guillaume,
Degemer mat en Europa ! Tu dois déjà y être et peut-être même à Lille. J’aurai l’occasion de te faire un petit coucou puisque je co-voiture avec tes parents en fin de semaine. Je viens de lire tes carnets de voyage en Birmanie : c’est passionnant et les photos des paysages et surtout de toutes les personnes rencontrées qui illustrent tes textes débordent de sincérité et d’empathie. Tu viens de vivre 2 années extraordinaires. Des souvenirs inoubliables pour toi et ces populations que tu as croisées. Et merci de nous avoir fait partager ton périple.
Anne Marie

Salut Giom,

Whaou ! 2 ans !! :-)
C’est un Giom 2.0 qui va arriver à Brest ! … ;-)

Bonne route en Europe et bon retour à la vie occidentale …

Que la Force soit avec toi,
Bizz

Xav

Bonsoir Giom,

Depuis, le début je te suis …….par ce site et Face Book qui te localise, et lis avec attention les évènements qui sont décrits avec beaucoup d’humanisme et de sincérité.
Giom, j’ai appris par M.L. Davies que ton retour à Brest était prévu le samedi 19 avril …..à Guipavas ?
Quelle heure ? Ou est-ce par un bateau de commerce ? Comme tu le souhaitais ?…….
Dans l’attente de tes réponses.

A bientôt.
Amicalement.
Marie-Michelle.

Oui, je suis arrivé à Amsterdam par avion et vais pédaler jusqu’à Brest.

Et donc l’arrivée et prévue le 19 Avril.
Je dois m’occuper de voir où ça pourrait se passer et préciser l’heure !

Dans l’idée ça serait au bar le tour du Monde à Brest sur le port de commerce d’où j’étais parti y’a 2 ans.
Mais à confirmer…

J’enverrais une newsletter pour préciser tout ça dans 2 semaines environ !

Write a comment

Notify via Email Only if someone replies to My Comment