Retour vers Brest

5

Posted by Giom | Posted in Asie du Sud-Est, Belgique, Europe, France, Pays-Bas, Sur la route, Thaïlande | Posted on 11-04-2014

J’ai pris l’avion (par défaut n’ayant pas trouvé de bateau) de Bangkok vers Amsterdam. Retour en Europe après plus d’un an en Asie.

Lorsque je quitte Bangkok à 6h du matin en direction de l’aéroport en tuk-tuk, le conducteur ne se doute pas de tout ce qui se passe dans ma tête !
Des mois passés à pédaler en Asie du sud-est, des dizaines de rencontres, des paysages exotiques tout comme la nourriture et la météo ! Tout est tellement différent de l’Europe. La météo y est chaude toute l’année, la nourriture y est forcément différente, les gens vivent dans la rue car il fait trop chaud à l’intérieur, le sourire est de règle quelque soit l’émotion que l’on traverse.

Bref, beaucoup de choses me passent par la tête. Je suis très émotif à ce moment, à voir défiler la ville qui s’éloigne de moi, trop vite, en tuk-tuk. Je passe un bras par la fenêtre pour tenter de sentir cet air pollué chaud de la ville de Bangkok une dernière fois. Cette grosse ville, c’est pas mon truc. Mais c’est tout ce que j’ai vécu dans la région au sens large que je quitte et qui me reviens à la gueule, tel un boomerang que j’aurais lancé le plus fort possible en espérant ne jamais voir revenir.

Mais oui c’est bien ça. Il faut que je rentre en Europe. Ma famille et amis y sont. Et nous serons contents de nous revoir ! Les enfants ayants suivi les aventures des Volun’tour aussi !

Le vol passe à une vitesse folle ! 14h de vol pour 24 mois de voyage par la terre. ça n’est définitivement pas humain cette façon de voyager.

Tout le monde ma parait stressé, pressé à l’aéroport de Oslo où je fais escale. Auraient il un avion à prendre ? Fini les sourires, fini les fruits frais à 0,50€, fini les sandales, short et tee-shirt. Je dois me munir d’un pull, pantalon et chaussures, objets qui m’ont été étrangers pendant les 10 dernier mois. Curieuse sensation d’avoir mes pieds engoncés dans des chaussures fermées !

Mon vélo n’arrive pas à l’aéroport d’Amsterdam. Moi je suis bien là physiquement, mes pensées, elles, ont décidé de prendre leur temps pour rejoindre mon corps. Pour le moment elles hésitent encore à rester en Asie.

Henk et Reina m’accueillent les 2 premières nuits, ils sont même venus me chercher à l’aéroport ! Génial ! Je dois gérer l’histoire de mon vélo qui a décidé de passer une nuit de plus à Oslo (très certainement en compagnie d’une jolie bicyclette Scandinave aux grandes roues…)

Il mettra 4 jours à arriver. Pendant ce temps je vais chez d’autres cyclistes qui m’hébergent via le site warmshowers.org. Enfin le vendredi matin je peux aller remonter et réparer mon vélo chez Nazca avec les concepteurs-fabricants de mon vélo !

Puis enfin, à vélo je descends vers la Belgique et enfin Lille où mes parents viennent me rejoindre ! Ils n’ont pas pu attendre. C’est génial de les revoir en vrai après si longtemps. Ma soeur arrive le soir, surprise ! Nous sommes tous les 4 réunis ce qui n’avait pas eu lieu depuis Novembre 2012 ! De belles retrouvailles tranquilles.
Mon pote Yves nous héberge. Je revois aussi des potes pas vus depuis mon départ.

Parler Français me fait très bizarre. Je veux parler trop vite à la vitesse de la pensée. Découvrant de nouveau la puissance et faiblesse du langage. J’en ai mal à la tête d’écouter toutes les conversations à la fois sans savoir me concentrer sur une fréquence vocale…

Tout est différent ici. La nourriture: beaucoup de blé, patates, produits à base de lait, moins de fruits. Les gens sont plus distants, il fait plus froid, tout parait plus organisé, même trop parfois.

Je pars de Lille en direction de l’Angleterre par le Ferry Calais-Dover.
Une visite à nos voisins Brittaniques, un fish&chips et je prendrais de nouveau le ferry pour arriver à Roscoff !

Il y a tellement de choses qui se passent dans ma tête que je ne sais pas que dire de plus ! Par où commencer ?

Un tour de vélo m’aidera à y réfléchir…

Comments (5)

Milles excuses de n’avoir pu t’accompagner les derniers kilomètres…
A l’heure qu’il est tu dois arriver triomphale au moulin Blanc et sous le soleil. Cela change du départ où je t’avais accompagné jadis!!! Je n’ai pas toujours suivit la progression à chaque étapes car ma vie d’aventurier également ne m’en a pas laissé toujours le temps…
Par contre j’ai repris l’ensemble des chapitres qui m’intéressaient car ils étaient communs ou différents ce qui fut dans les deux cas très intéressant.
Je tiens surtout à te féliciter car tes écrits sont très agréables ainsi que tes vidéos ce qui est super pour tous les lecteurs. Etant sur le Finistère encore jusqu’à Jeudi, je t’appelle pour se voir Mercredi peut-être?
A bientôt et savoure ton retour parmi les tiens

Bravo Giom pour ta passionnante aventure!
Oui, le retour est assez violent, j’imagine bien, à vrai dire, je me rappelle!
En tout cas, tu as réalisé ton rêve, et tu pourras pêcher quand tu veux dans ta mémoire pour en ressentir le goût ;)
Bons derniers kilomètres!

Eh bien !… Comme Yannick, j’ai lu ce post avec émotion ! C’est clair qu’il doit s’en passer des choses dans ta tête !…
Content en tout cas qu’on ai pu se croiser sur Lille (malgré la complexité de l’organisation !) et j’aurai aussi bien aimé faire les derniers kilomètres avec toi en pédalant ! Je serai avec toi en pensées ! :-)
Profite, et bon courage !

Hello Giom,

J’ai suivi ton périple durant 2 ans.

J’ai eu les larmes aux yeux en lisant ton dernier post …
Heureux d’avoir croisé ta route en juillet 2012 près d’Alunu en Roumanie en vélo !
Je te laisse attérir avec douceur à Brest. J’aurai tant aimé être a tes cotés pour les derniers coups de pédales … Si un jour tu passes par Marseille, tu es ici le bienvenue. Je sais en vérité que tu ne pourras pas t’arrêter ainsi. Et que bientôt tu réaliseras de nouveaux projets. Car tu connais désormais le sens du mot “liberté”

En ce qui me concerne, cet été je pars faire le tour de l’Inde en vélo pliant … Mon aventure continue vers l’Est …

Salut Yannick !

Eh bien heureux de voir que ça t’as plu de lire ce post :)

Je serais bien heureux de te lire après tes aventures en Inde ! !

Write a comment

Notify via Email Only if someone replies to My Comment