2 mois à Bishkek

16

Posted by Giom | Posted in Asie Centrale, Kirghizistan, Sur la route | Posted on 19-02-2013

Nous sommes arrivés à Bishkek mi Décembre avec l’intention d’y rester près de 2 mois afin d’attendre que le plus froid de l’hiver passe.

Exactement 2 mois après nous voilà prêts à repartir !

Mais que s’est il passé allez vous dire ?!

Eh bien beaucoup de choses !
Difficile à résumer, mais je vais vous en raconter une partie.

Quand nous sommes arrivés, il faisait pas loin de -15°C et c’est encore descendu à presque -30°C !
Autant vous dire qu’avec cette T° on ne sort presque pas ou le moins possible ! Nous avons eu la chance de nous faire héberger chez Vitalik, un Kirghize d’origine Russe à notre arrivée. Puis par Simon Français travaillant ici. Felix a trouvé Andrei et Diana, un couple Russe-Kirghize pour l’héberger en échange de quelques leçons d’Espagnol !
Nous avions besoin d’être un peu moins souvent ensemble, Felix et moi après ces 4 mois à pédaler, cuisiner, manger, dormir, penser, travailler ensemble.
Pour ma part j’ai loué un appart en coloc avec Lena de New York. J’ai à mon tour pu héberger des voyageurs, quel plaisir après avoir squatté pendant des mois ! Jérémy MARIE, autostoppeur à temps plein depuis 5 ans, Marc, flaneur escaladeur séducteur, Somayeh et Soha, couple d’Iraniens adorables à vélo (elle a appris à faire du vélo une fois atteri à Istambul…): les Dreammakers. Ces derniers collectent des rêves de gamins aussi et ils sont à vélo ! Belle rencontre !

Vidéoooooos à venir :)

Et donc arrivés à Bishkek nous avons pu faire des grasses matinées pendant plusieurs jours de suite ! Quel luxe, surtout en sachant qu’il fait très froid dehors ! ça se gâte quand il faut aller acheter à manger…

Un énorme mystère reste à ce jour inexpliqué à mes yeux:
Comment les vendeurs des bazars peuvent survivre à de telles températures quasiment 7 jours sur 7 pendant la moitié de la journée ?

Les rues étaient couvertes d’un verglas reluisant qui n’a fondu qu’après mi-janvier. Pourquoi payer pour faire du patinage sur glace alors que c’est gratuit devant chez soi sur le trottoir ? On s’est bien cassés la gueule à plusieurs reprises ! Petit souvenir sympa le jour où j’avais un sac de gâteaux qui ont volés décrivant une belle courbe pour aller atterrir aux pieds d’une grand mère qui m’a aidé à les ramasser…

Ici, pour ma part, je me suis clairement dis que j’allais profiter de pouvoir parler anglais, voire même français avec tous les expats et voyageurs du coin. J’ai eu besoin d’une pause physique et mentale ! Alors même si nous avons pris un mois de leçon de Russe 3h par jour, 4 jours par semaine, j’ai définitivement profité d’être en compagnie d’autres voyageurs et étrangers !

Ce que je ne cherche pas en temps normal, voire même fuis. Car comme je dis toujours “Des Français, y’en a plein en France”. Certes, mais je sais aussi que j’en verrais plein des Kirghizes sur mon vélo ! Ah ! Et donc de pouvoir partager des expériences, des impressions sur le pays avec un regard occidental, voire des expériences de cyclistes m’a fait du bien. Parler la même langue,que ça soit Français, Anglais ou Espagnol et pouvoir partager plus que des sourires m’a permis de m’exprimer, partager des sensations, des surprises, des frustrations, bref faire ma ptite thérapie mentale avant d’affronter la Chine ! Nous avons d’ailleurs passé Noël avec tout plein de voyageurs ayant échoué ici. Cyclistes Allemand, Autrichien, Anglais, Belge, Argentin, Espagnol, Koréen, expats européens et Cie.
Le Kirghizistan, la bonne surprise du voyage: seul pays d’Asie centrale sans visa ! 60 jours gratuits, après on va à la frontière, on revient et hop 60 jours de plus ! Ce qu’on a fait, ptit saut au Kazakhstan à Almaty et on revient !

Nous sommes dans un pays d’ex URSS indépendant depuis 1991, beaucoup de Russes sont arrivés ici, et donc presque tout le monde – à Bishkek – parle Russe. Les cours de Russe nous ont donc permis d’apprendre l’alphabet, les nombres, les couleurs (presque), les sensations (euh… non pas encore), et…et ? Bon, au cas vous ne le sauriez pas le Russe est une langue très difficile ! Très jolie à mon goût mais du reste difficile ! Alors nous nous sommes explosés le cerveau à en devenir fous de passer 30 secondes à déchiffrer un mot parce que alphabet cyrillique et prononciation loin de ce qu’on a passé 30 secondes à déchiffrer !

Du ski, oui du ski, mesdames et messieurs !
Sachez qu’à une heure de mashrutka on peut arriver à la station de ski la plus proche !
“Mashrut-quoi il a dit ?”

Ah oui… Alors, c’est le nom donné aux minibus qui font transport en commun ici
En commun car on y est très proches, collés les uns aux autres, pliés en 7 (à partir d’un mètre 75 comptez déjà 2 plis pour le cou car la tête touche le plafond – échappatoire si vous arrivez à vous hisser jusqu’à l’aération du toit) puis à chaque personne supplémentaire qui rentre alors que vous pensez “Ah bah là pourra pas y’en avoir plus” il faut plier un bras, une jambe, un doigt… Parfait pour mettre en pratique les heures passées à jouer à Tetris !

Donc je disais, le ski !
Oui eh bien, on s’est bien fait plaisir !
Skier dans les Tians – Shan ça fait clâââsse, non ?
Eh bah voilà ! C’est fait ! Les stations sont petites, pas de parigos arrogants (c’est pas la même zone de vacances), presque personne sur les pistes, une poudreuse à en damner les toxicos ! Et un paysage plutôt grandiose !

En contact avec une association locale “Move green” nous avons pu rendre visite à des enfants dans un orphelinat joyeux et un centre de rééducation. (vidéos à venir)
Même s’il est clair que le but du projet n’est pas d’aider dans ce type de centre mais de présenter le projet, arriver là bas, présenter le voyage (la P… de chance qu’on a d’être en pleine santé physique et financière nous permettant de nous aventurer par ci par là) puis demander aux gamins “Peux tu me dessiner ton rêve” est parfois un peu dérangeant. “Ah oui tu voudrais avoir une maison et une famille…” Oui, forcément, j’avais oublié, c’est vrai j’ai ça aussi, c’est plutôt pas mal en effet…

Bref, ça fout une bonne claque dans la gueule pour être un peu familier.
Mais ça fait du bien. Ces gamins n’ont pas notre chance, mais ils ont une patate d’enfer !
C’est pas nouveau mais ceux qui en ont le moins en donnent le plus !
De l’énergie, oui ça me booste de me dire, vas y fonce !

T’as des bras, des jambes, une tête, des poumons, tout fonctionne bien,
Fais toi plaisir et vis tes rêves, si c’est pas pour toi fais le au moins pour ceux qui ne le peuvent pas !

Voilà, comme vous pouvez le voir tout va bien mentalement !

Tip-top même je dirais ! Reste à voir ce que les jambes vont raconter quand elles vont avoir à traîner un vélo couché, 35 kg de bagages et le reste de Giom !

En bref, nous avons vécu sédentairement, profitant d’avoir de l’eau chaude, un lit, une cuisine ! Le luxe, vraiment ! Mangé de délicieux Lagman, sorte de soupe magique avec des légumes revenus à la poëlle avec des épices mystérieuses et des pâtes faites maisons, le tout pour moins de 2€ fumant et réchauffant pour l’hiver !

Maitenant direction le lac Issik Kül pour nous entrainer avant la Chine et ses hauts plateaux…

La suite bientôt !

PS: ah et pour les yourtes va falloir revenir en été, là ils dorment tous au chaud dans des maisons.

PS2: les femmes kirghizes sont toujours aussi jolies.

 

Comments (16)

Salut les bourlingueurs,faisant qq recherche pour enseigner le francais sur bishkek cette hiver je suis tombé sur votre site,aurais tu des contacts a me filer pour mener a bien cette idée?merci d avance
Ced

Salut Cedric !

Oui on a passé l’hiver à Bishkek.
Et je sais qu’il y a des gesn qui cherchent à prendre des cours de Françasi, notamment pour avoir plus de “points” pour prétendre au visa Canadien. Contacte l’alliance Française qui donne déjà des cours, et tu auras surrement des contacts avec des élèves.
Après, sache que le niveau de vie est bien en dessous de la France et que les gens ne roulent pas sur l’or et je pense que le nombre d’élèves prêts à payer un prof particulier est assez bas.

Mais évidemment tente ta chance !

Salud deoc’h c’hwi ho taou !!

Ken plijus eo atav kaout eus ho keloù…
Chañs vat deoc’h war ho hent nevez hag a-benn nebeut…

Laouen-tre omp holl er skol e tremenfe mat ho beaj…
Ho keleier a dremen war bajenn facebook ar skol ivez !

Ken ar c’hentañ, eta !

Joelle

Salut Giom et Félix,
super votre récit que j’attendais depuis quelques temps. Je ne doute pas que le repos est bienvenu dans un logement “en dur”… vu les températures sibérienne ou Kirghizes….
Au fait , pour Giom, c’est l’autre gilbert …..du 22 , tu l’auras compris. On a vu ton “gibus préféré” dimanche et on va voir les “Dantec” le we prochain.
Dans tous les cas, bonne chance si vous pouvez passer la Chine et surtout le Teabay. Qu’ils sachent là bas qu’on les soutient, qu’on voit régulièrement le beau drapeau sur certaines maison ou dans les voitures.
Continuez votre super aventure, et je vois que les femmes Kirghizes ne vous laissent pas de ….glace ha ha ha
bises à vous

Salut à vous tous !

Oui on a pris des vacances d’écriture cet hiver :)
J’ai bien qui c’était, moi je vois ton email :)
Et oui on va voir pour la suite par où on va passer…

à très bientôt !

Bonjour Giom!
Quel plaisir d’avoir des nouvelles et de voir que tout va bien pour vous! Nous avons reçu ta carte qui m’a fait particulièrement plaisir car elle apportait une bouffée d’ptimisme, de sincérité et de gentillesse, qualités qui souvent se perdent dans notre monde très privilégié! Nous avons désormais un petit russe dans la famille nous aussi, il s’appelle Oleg, il a 2 ans et a été adopté par une de mes nièces, il vient d’un orphelinat de Moscou.
On vous souhaite des bonnes jambes pour repartir et on attendra la suite avec impatience! Merci Giom, on te fait tous de grosses bises!

Salut !

Oui tout va pour le mieux, le printemps pointe son nez dans la vallée.
On risque d’avoir froid encore un peu en montagne mais le paysage en vaut la peine !
Wow, Oleg de Moscou ça sonne bien !
On vous donnera des news quand on pourra accéder à internet en Chine.
à la prochaine !

Super ! ça y est on va repartir aussi …avec vous
Je pensais à vous quand on avait froid ici !! les matins glacials et la geléé dans la vallée !! il a bien fait -4
gros bisous à vous 2 et à bientôt
“les rêves ne s’usent que si l’on ne s’en sert pas ”
Gene

Hehe !

Avec plaisir si vous voulez nous suivre :)
Nos rêves ne s’usent pas vous pouvez vous en rassurer !
Ils s’embellissent et se réalisent même :)

Salut Giom,

Heureux que vous ayez pu affronter -45°c, dans le sud de la france il a fait -6°c, je trouvais qu’il faisait froid. Donc tout est relatif … C’est avec plaisir que je suivrais la suite de vos aventures,

sportivement

Yannick

Salut Giom,

Que les 3 dieux chinois Fuk, Luk et Sau vous protègent en Chine :-)
Merci de nous faire partager tout ça :-)

Xav

Eh bah on va découvrir tout ça :)
N’y connaissant rien mis à part ce qui touche à comment obtenir, prolonger un visa je pense qu’on va avoir de belles surprises !

à plus Xav !

Salut Giom,

Un grand merci pour cette carte chargée de voyage.. Je n’étais pas présente pour le départ et le regrette vivement mais je suis désormais votre parcours de très prêt!
Bon courage pour la suite.
Grosses bises de notre bout du monde.

Salut Johanna !

Merci pour le ptit mot ça fait plaisir de voir que la carte est arrivée à bon port !
à la prochaine au retour sans doute !

Hé ben, voilà plein de nouvelles ! ça va être dur de reprendre la route après cette longue pause non ? Bonne reprise à vous !

Salut !
On a eu pleinement le temps de se reposer mentalement et physiquement mais aussi à préparer les prochaines étapes !
Donc ça le fait plutôt bien :)
On a même hâte de continuer la route.

Write a comment

Notify via Email Only if someone replies to My Comment