D’Ankara à la Mer Noire

3

Posted by Giom | Posted in Orient, Sur la route, Turquie | Posted on 19-09-2012

Après avoir profité de quelques jours de repos chez Pinar à Ankara, nous devons partir.

Nous quittons les rues animées d’Ankara en direction de l’est, toujours et encore, vers Samsun. De là, nous irons à Trabzon où nous partons pour demander notre visa pour l’Iran .
Ankara derrière nous, nous voici dans une zone peu connue et peu fréquentée en direction de Samsun au bord de la mer noire.
De retour au calme et à l’assaut des grands espaces !
Mais aussi peu d’eau et peu de villages pour s’approvisionner en nourriture.
ça ne nous a pas empêché de rencontrer des bergers, des vendeurs de melons très souvent, des aigles nous toisent.
Cette région est très sèche car à l’intérieur de la Turquie et isolée de l’humidité de la mer noire par la chaine de montagne la longeant.

Nous avons pédalé les yeux grands ouverts et les oreilles au calme car peu de trafic, donc peu de klaxons !

Le paysage est presque désert et les villes sont plutôt des villages. La plupart de la population est près des rivières. Celles ci serpentent lentement entre les montagnes. Les paysages sont magnifiques et à la fin de chaque côte on a la chance de pouvoir admirer un nouveau spectacle ahurissant ! Quel sentiment fantastique d’être entouré par tant de nature !
Parfois, nous nous sentons comme dans l’Ouest américain, dans un film: les collines du désert, le bétail et les petites maisons. Il n’y a pas beaucoup de végétation ou cultures. Nous rencontrons des bergers sur leurs ânes accompagnés de leurs chiens accompagnant le bétail d’un pâturage à l’autre.

Beaucoup de melons ! Des champs remplis ! C’est la pleine saison. A chaque arrêt près d’un vendeur au bord de la route (arrêt à l’ombre), on nous en offre ! Quel régal ! Le plein de vitamines, sucre et par dessus le marché, rafraîchissant. Malgré qu’on mange très bien, il y a des moment oùl’énergie baisse. Un jour, Felix étais exténué et ne pouvait guère passer les 10 Km/h quand tout à coup un camion chargé de tronc, passeà côté de nous. Je l’avais arrêté pour essayer qu’il nous prenne en stop ! Résultat: on pose les vélos par dessus le tout et basta ! Felix et moi retrouvons le sourire. D’autant plus vu que les 10 prochaines Km sont en côte et pas des moindres ! Nous profitons du vent et de la vue du haut du camion !

Arrivé à çorum, ville juste avant les montagnes, Pinar l’amie qui nous a logé à Ankara, nous a mis en contact avec Sinan. Plusieurs messages envoyés, des appels, pas de nouvelles… On y va quand même ! à Kussaray, petit village, une mosquée quelques maisons, un chemin de terre. Enfin ! Après quelques incertains Km de nuits ! Respirons ! Agréablement accueillis par sa famille : le thé et un beau dîner local: tout vient du jardin, encore une fois ! L’hospitalité de cette famille est fantastique.

A Samsun, on a réussi à se loger grâce au couhsurfing chez Sonat et Ozgun. Un violoniste de bonne humeur et son frère avec qui je jouerait une dérobée de Guimgamp improvisée ! Sonat nous introduit dans un lieu culturel alternatif remplide génies ! Avant de partir, nous nous régalons de rougets frits ! Ils fondent dans la bouche ! Un régal !

En ce moment nous sommes à Trabzon où nous nous somme reposés. Ici nous venons d’obtenir notre visa iranien en seulement quelques heures quand il faut plus d’un mois en France ! Gonca qui nous accueille nous a aidés beaucoup ! Nous avions le temps, alors nous en avons profité pour visiter un monastère, construit sur une falaise, Sümela. Nous avons également rencontré Florian (one man, one bike, one world), un cycliste Allemand parti de Dortmund avec qui on s’est très bien arrangé. Qui dit qu’on ne va pas se voir en Inde ?

Mais maintenant plus pragmatiquement, direction Batumien Géorgie à 200 Km d’ici !

La Turquie, un accueil humain qui fait chaud au coeur, des paysages à admirer encore et encore, et la gastronomie à la hauteur de tout ça !

Comments (3)

Merci les gars !

Du fin fond de notre far-ouest, vous nous faites parcourir grands espaces !

Que de belles images, des portraits, des paysages, la route qui défile au fil des km, des rencontres toujours riches.

On vous accompagne par la pensée, on est transporté, quoi !

Bonne route, jouissez de chaque moment, vous ne faites pas le voyage, c’est le voyage qui vous fait :-) )

dd

Salut les gars,un petit clin d oeil de st pol ou nous venons d atterrir(yvon et pierre) apres un periple de 5 semaines au Kyrghizistan que nous avons parcurus a pieds du Nord(frontiere Kazakhstan)au Sud(frontiere chinoise),environ 700 kms en traversant 4 chaines de montagnes a 4000m avec des paysages a couper le souffle,un accueil fabuleux dans tous les coins(dans les yourtes comme dans les maisons en ville),des chevaux partout,des yacks(surtout a la frontire chinoise),des chameaux de bactriane,des vaches, des milliers de moutons ,tout ce petit monde en pleine liberte.Nous avons croises quelques cyclistes comme vous et si vous aimez bien les grimpettes passez donc par ce pays vous serez servis.Nous devions au depart faire ce periple au Tadjikistan mais a cause d une fermeture complete du Pamir nous avons dus changer nos projets(on ne regrette pas du tout).Apres quelques cols difficiles(le poids des ans sans doutes),les descentes dans les vallees sont inoubliables.En voyant toutes vos belles photos ca nous incite a vouloir repartir pour de plus longues periodes(on verra bien) peut etre en velo cette fois?En tout cas profitez bien du reste du parcours et vous verrez lIran vaut le coup egalement ,je parle en connaissance de cause pour l avoir sillonne il y a 3 ans.Bonne continuation a vous deux et continuez a nous tenir au courant.Kenavo! YVON

Salut !

Désolé de pas pouvoir répondre à tous les mots géniaux que l’on reçoit !
Mais oui, nous irons bien au Kirghizistan car les frontières se sont largement ouvertes car plus besoin de visa depuis Juillet 2012 !
Donc on va profiter de la brèche :)

Et profiter des paysages et Cie !

Write a comment

Notify via Email Only if someone replies to My Comment