Delta du Mekong & Cie

0

Posted by Giom | Posted in Asie du Sud-Est, Sur la route, Vietnam | Posted on 15-07-2013

Nous quittons notre famille d’adoption à Hai Phong à grand regret ! Nous nous y sommes sentis tellement bien qu’il est presque difficile de repartir.

Nous quittons notre famille d’adoption à Hai Phong à grand regret ! Nous nous y sommes sentis tellement bien qu’il est presque difficile de repartir.

Reprendre un rythme de nomade, enfourcher le vélo après avoi pris le soin de tout rassembler dans les sacoches. Direction Nam Binh, à 100 Km de là. Arrivés à la gare, et encore une fois grâce à l’aide de Huong, la maman de notre famille d’accueil de Hai Phong, nous pouvons prendre le premier train qui part vers Ho Chi Minh que tout le monde appelle Saigon.

Nous qui voulions renouveler le visa pour descendre toute la côte à vélo et profiter des belles plages… Il aurait fallu pour cela aller à Hanoi, attendre encore 5 jours, payer l’extension de visa… bref on en a décidé autrement et nous voilà dans le train !

Et ce train, eh bien, on y trouve pas mal de gens qui parlent Anglais ! Quel bonheur de pouvoir discuter culture, hitoire, bouffe, et tout le bla bla… Et on a le temps d’aborder tous les sujets possibles et imaginables en 36h ! Eh oui ! y’a tout de même 2000 Km à parcourir. Alors on mange, on parle, on lit (merci à nos parent pour le livre électronique qui s’est avéré très utile !), on joue aux cartes, on regarde par la fenêtre quand il fait jour, on regarde les mouches voler… Et on transpire beaucoup ! Il fait très chaud, et malgré les ventilateurs ça ne suffit pas. Pour couronner le tout on n’a pas de siège attribué, on est entre 2 wagons avec une chaise en plastique minuscule. Alors on squatte à tour de rôle le wagon climatisé…

Tout ça pour arriver à 3h du matin à Saigon, coeur économique du pays. Et là encore notre famille de Hai Phong nous a aidé car mis en relation avec Toan, le cousin de Son, le mari. Celui-ci vient nous chercher à la gare et va nous héberger ! A notre plus grand bonheur car on n’a pas beaucoup dormi de ces 36h de train. On s’effondre sur un lit pour récupérer.

Un jour à Saigon et nous voilà partis vers Vung Tau où les enfants d’un hôpital nous attendent. C’est une station balnéaire, profitons en pour nous baigner ! Nous avions le contact via le technopôle de Brest qui y était juste avant de monter à Hai Phong. La ville de Vung Tau nous y reçois comme des rois !

Retour en un jour à Saigon car les jours restants sur notre visa se font de plus en plus rares… Toan nous héberge encore une nuit et le lendemain direction le delta du Mekong ! ça fait rêver hein ?
Oui mais on oublie qu’il y a beaucoup de scooters, motos, tuk-tuks, camions, bus… Et les Vietnamiens sont dans le top 3 mondial pour klaxonner directement dans les oreilles…

Ceci dit, après un jour de bruit, nous voici sur des petites route tranquilles entre 2 bras du Mekong !
Enfin les palmiers et les cocotiers nous entourent, l’humidité aussi d’ailleurs. L’ambiance est bien plus tranquille, chaleureuse humble, nous sommes avec les locaux. Un vert cru, intense et plein de vie nous explose à la vue. De la végétation à perte de vue, exubérante, qui rend les maisons ridicules en comparaisons de la hauteur des arbres. De temps à autres, un pont nous permet de voir une des branches du delta. L’eau est marron car c’est la mousson et la période de récolte du riz, donc les champs rejettent plein de sédiments. Les rivages sont pleins de palmiers jusqu’au dernier cm. A chaque pont passé, nous rêvons de partir avec les bateaux qui passent dessous, vers d’autres horizons…

Arrivés à Can Tho, la grosse ville du coin, nous “petit-matinons” pour visiter le fameux marché flottant. Une ptite embarcation nous y emmène depuis 50m de notre ptit hotel jusqu’au coeur du négoce ! Bon apparemment c’était pas le jour où il y avait le plus d’activité… Mais ceci dit c’était tout de même génial et presque magique de voir toutes ces embarcations de minuscules à énorme faire du commerce au plein milieu du mékong: ananas, cocos, mangues, bananes, certains vous accostent et vous proposent du café, des sandwichs, des soupes ! Bref de ptits restaus flottants !

Passé ce joli moment de poésie flottante, nous voici repartis à fond les ballons, il nous reste moins de 2 jours de visa ! Une nuit à Long Xuyen hébergés par Nguyen du réseau BeWelcome et le lendemain il nous reste 100 Km juqu’à la frontière.

Vietnam sera pour nous le pays où l’on s’est le plus régalé de mets exotiques et subtils, découvrant tous les jours des saveurs nouvelles. Un pays dont nous n’avons fait que survoler le Nord et le Delta du Mékong. Le sourire et l’amabilité des gens (une fois qu’on a compris comment ne pas se faire arnaquer :) nous font finalement déjà penser qu’on y reviendrai volontiers !

“Tam biet Viet Nam” (Aurevoir Viet Nam)

Write a comment

Notify via Email Only if someone replies to My Comment