Entrée en Iran

0

Posted by Giom | Posted in Iran, Orient, Sur la route | Posted on 11-11-2012

L’Iran est le premier pays de ce voyage qui jouit d’une réputation les plus horribles. Et duquel nous entendons dans les média uniquement les problèmes diplomatiques entre l’Europe et les USA. Mais cela représente t-il la population du pays ?

Quelle idées / préjugés as tu de ce pays ?
Re-posons la même question pour l’Empire Perse !
ça change tout n’est ce pas ?

OK, historiquement parlant, ce sont à peu de chose près les même pays. Je veux dire par là que l’Iran avant de s’appeler de la sorte était l’Empire Perse. Nous n’avons pas besoin d’aller plus loin qu’au poste frontière pour que les premiers Iraniens rencontrés nous offrent leurs conseils sur les routes à prendre. Nous pédalons le long de la frontière avec l’Azerbaïdjan. Le paysage est une authentique merveille à couper le souffle. Cordillère de roche à nu des 2 côtés, nous progressons le long de la rivière.

La première nuit nous nous arrêtons dans un village qui parait vide, Ahmad Abad, les maisons sont en terre et l’odeur des vachs et moutons envahit nos narines. Sur la placette du village nous trouvons une fontaine: de l’eau fraiche ! Et encore mieux, des toilettes publics où il y a une douche chaude ! Que demander de mieux ?
A mesure que le jour tombe, les vaches et moutons rentrent au bercail accompagnés de leurs propriétaires. Ashgar, un des jeunes du village s’improvise traducteur. Les gars du village accourent et nous posent toutes sortes de questions, sur nous comme sur nos pays.
Une des questions qui nous reviendra souvent: Qu’avez vous entendu dire à propos de l’Iran ? Question à laquelle il est difficile de répondre étant donné qu’ils savent très bien que le pays est mal vu au niveau diplomatique.
Nous passons la soirée à discuter avec eux, ils nous offrent des fruits, de la nourriture, une bouteille de gaz pour cuisiner. Ils nous préparent un coin où dormir à l’entrée de la Mosquée.

Nota: ne pas oublier que la prière du matin a lieu à 5h pétante. Pour nous c’était parfait pour partir tôt !

Notre objectif était Tabriz, où nous attend Golamreza. Reza est un homme de 61 ans avec la forme d’un jeune homme de 30 ans ! Il pédale tous les jours, et quasi jamais pour ne pas dire jamais, utilise la voiture. Grâce au réseau Warmshowers, nous sommes en contact avec lui !
Il nous accueille dans sa maison pour une nuit.

Le prochain arrêt sera Téhéran où nous devons arriver aussi vite que possible pour une histoire de visas pour le Turkménistan et l’Ouzbékistan. Il nous reste pas loin de 5 jours à pédaler d’après nos estimations. Mais, alors qu’on s’arrête pour boire et manger un bout, un chauffeur de camion nous propose de nous avancer jusqu’à Karaj, ville dortoir près de Téhéran ! Nous nous regardons, incrédules, sans savoir si le chauffeur a bien compris où nous allons.
En 2 minutes, nous mettons les vélos dans la remorque vide du camion… Et nous aussi ! Le temps de quelques Km à nous demander si l’on va faire les 500km dans le bruit et le noir, le camion s’arrête, on va manger ! Et finalement après le repas, nous voici invités à monter dans la cabine, bien plus confortable et plus sympa niveau paysage !
Nous parlons beaucoup, ils finissent par nous héberger pour la nuit !

Au final, tout va bien, on est presque à Téhéran et on va pouvoir faire nos visas très vite !

Write a comment

Notify via Email Only if someone replies to My Comment