Kunming

0

Posted by Camille | Posted in Asie, Chine | Posted on 04-06-2013

Leshan, cette ville est connue pour son bouddha géant de 71 m !

Nous nous faisons accueillir par Han qui nous loge dans l’appartement de ses parents. Ils ne parlent pas un mot d’Anglais, donc quand leur fille rentre chez elle, nous nous développons nos compétences de mimes pour nous faire comprendre ! Ses parents sont tout contents de nous héberger, comme nous de nous faire accueillir ! Ils nous traitent comme leurs propres enfants !

La raison de notre passage dans cette ville (nous essayons en général de les éviter ces grosse rues pleines de trafic et de pollution…) est que nous allons y renouveler pour la 2ème et ultime fois notre visa Chinois. Et donc en profitons pour visiter un peu, travailler sur les posts du blog, nous reposer un peu et préparer un peu les prochaines étapes, réparer 2 ou 3 trucs sur le vélo, choses difficiles à la campagne.

Han qui nous héberge (ou plutôt qui nous loge chez ses parents :) travaille dans un “kindergarten” (jardin d’enfants) et nous invite à le visiter ! Parfait ! Nous rendons donc visite aux enfants de 1 an à 6 ans, et les plus grands nous ferons des dessins de leurs rêves.

Voir ici les dessins du Kindergarten de Leshan.

Nous sommes toujours à Leshan pour le 17 Mai, fête nationale à Alcobendas, d’où vient Felix: c’est son anniversaire ! Il a 27 ans. Il a insisté tellement lourdement pour demander où les Chinois font la fête (ce qui n’est pas tellement la culture locale…) que nous voici embarqués dans un KTV ! Woua ! Un karaoké de luxe en salles privées !

Mais d’abord nous avons cuisiné des tortillas de patatas et des crêpes pour remercier les parents de Han à notre façon. La mère de Han, elle a décrété que pour un anniversaire c’est poisson, alors on mangera du poisson !

Felix décide (enfin) de se couper les cheveux bien court et la barbe aussi ! Nouvelle année, nouvelle coupe !

Et enfin nous voilà prêts à chanter… (Pour info Felix chante affreusement faux, je fais donc un effort énorme de le suivre à un karaoké) Les amies-collègues de Han nous attendent là-bas et nous voici partis à chanter ! Le KTV en question, est un karaoké à la Chinoise. C’est à dire qu’il y a des salles privées où l’on va avec ses amis et non pas une seule salle où tout le monde peut chanter, non, non ! Donc si l’on n’a pas d’amis, on n’y va pas :( Donc pas facile de rencontrer de nouvelles personnes non plus part aux toilettes (sic!) ou dans le hall d’entrée pendant 15 secondes !
Bon, j’aurais essayé, mais d’avoir la voix de Felix dans un micro redirigéé vers des enceintes plein volum, mon cerveau n’a pas supporté. J’ai eu mal à la tête en 20 min, j’ai attendu dehors savourant le silence relatif de la ville de Leshan !

Allez hop, il est temps d’y aller, en selle ! Direction Kunming. Nous passons par de jolies vallées sur de petites routes tranquilles, parfois exubérantes de végétation, explosion de vie, nous sommes dans la jungle ! Il y a même des cascades qui nous tombent dessus dans un canyon luxuriant de verdure.

Nous avons de la chance (encore et toujours) car nous trouvons des gens pour nous héberger dans cette région où il ne reste pas un centimètre carré non cultivé. Le premier soir au départ de Leshan, nous nous faisons accueillir par une famille dont la fille est professeur d’Anglais ! Génial pour communiquer ! Ils nous expliquent alors que le riz se plante ces jours-ci (mi avril, mi mai) , et se récolte mi août début septembre. Nous n’avions aucune idée de la forme que prend la plante du riz, mis à part que ça se cultive les pieds dans l’eau ! Tout est manuel: planter, l’entretien des champs, la récolte.

Dans cette famille tout ce que nous mangeon est du jardin: les pois, le riz, les poissons pêchés par le papa 15 minutes avant ! Les gens dans cette région nous paraissent plus tranquilles, humbles, heureux et sympathiques qu’en général en ville.

Après 5 jours à pédaler, il nous reste encore pas loin de 400 Km de route jusqu’à Kunming, que l’on décidera de faire en camion. Le visa s’égrène au fur et à mesure que les jours passent, trop vite. Et nous préfèrons pédaler de Kunming à la frontière car nous avons entendu dire qu’il y a plein de jolie choses à y voir !

Nous avons donc fait du stop ! Pendant 8h avant de trouver le bon camion qui aille jusqu’à Kunming et aie suffisamment de place pour 2 vélos et 2 passagers supplémentaires. Et ça court pas les rues ! D’où l’attente de 8h un peu désespérée à la fin…

Nous arriverons à 3h du mat à l’extérieur de la ville. Nous dormons sous le premier abri que nous trouvons à 5m de la route, fatigués de l’attente puis du voyage en camion auquel on n’est pas habitués.

2 jours en auberge de jeunesse où l’on rencontre plein d’autres voyageurs ou étudiants dont un couple d’Australien, Fred et Wendy la 60aine, à vélo aussi ! Je peux vous dire que le vélo ça conserve très bien, à les voir.

Dans le camion en lisant notre guide de Chine et en réfléchissant sur les prochaines étapes, je me rends compte que l’on peut faire notre visa Vietnamien à Kunming… Le Technopole de Brest qui soutient le projet rend visite au Comité populaire de Haiphong où nous avons décidé d’arriver pour la partie la plus orientale de notre aventure. Ils y seront du 20 au 23 Juin…

Vite calculé, et c’est décidé, nous allons essayer d’obtenir notre visa Vietnamien pour arriver en même temps que la délégation Brestoise !

Nous allons donc tout faire pour y être en temps et en heure afin de terminer cette partie du voyage !
Ce qui ne nous empêchera pas de continuer par Cambodge, Thailande puis Laos avant de revenir en Chine.
Pour prendre un train vers Moscou par la Mongolie… Des plans, des plans, ça va surement changer mais c’est l’idée générale.

On obtient donc les visas sans problème 2 jours après les avoir demandé avec une facilité déconcertante !

Puis Eric (nom Chinois: Feng) nous héberge via le site internet Warmshower (hébergement pour cyclistes), il a une chambre d’hôtes et est aussi guide dans le Yunnan.
Voici son site internet: Yunnan Taste

Il nous a hébgergé 4 jours mais aussi aidé à solutionné tous nos problèmes: réparer les sacoches de Felix, changer les câbles et gaines de nos freins et dérailleurs. Il a été jusqu’à Lisbonne l’année passée à vélo, il sait donc tout ce qu’un cycliste a besoin !

Nous sommes partis avec lui pour une journée en direction du sud ! La suite dans le prochain post :)

Les 3 mois en Chine sont passés à une vitesse folle. Tout en nous laissant des dizaines de saveurs différentes en bouche, il nous en reste un peu amère, celle du Tibet si beau et hospitalier mais si controlé par la Police Chinoise…

Il reste énormément de choses à voir dans ce pays énorme aux cultures multiples. Nous y repasserons, moins longtemps.

Mais pour le moment, le Vietnam nous attend ! Nous devons y arriver le 20 Juin !

Allez hop, c’est parti !

Write a comment

Notify via Email Only if someone replies to My Comment