Le triangle d’Or

0

Posted by Giom | Posted in Asie du Sud-Est, Birmanie, Laos, Sur la route, Thaïlande | Posted on 09-10-2013

Et voilà !

Après avoir passé 8 jours à chercher à peu près tous les magasins de vélo de Chiang-Mai, vélos réparés, nous reposés, nous voilà prêts à repartir ! Cette fois avec Florian, Felix quant à lui reste faire un stage de méditation Vipassana pendant 10 jours.

 

 

Nous voici donc sur les routes parfaitement asphlatées aux conducteurs les plus silencieux jamais rencontrés ! C’est toujours un plaisir de ne pas se prendre de coups de klaxons dans les oreilles mais tout simplement des grands signes de la mains amicaux !

Un passage par les chutes d’eau de Mae Rim, petite ballade à pied avant de repartir vers les grottes de Phra Non, on a dormi dans le temple qui est à l’entrée puis été les visiter le lendemain. Ici nous sommes à moins de 10 Km de la frontière Birmane.

Impossible d’y aller par la terre, à moisn de prendre un bus avec nos vélos puis un avion car le gouvernement n’autorise pas les touristes à aller où ils veulent… Ils auraient pas des choses à cacher ? Bref, si vous voulez en savoir plus sur la Birmanie, voici un excellent Webdoc:

 

Birmanie, la dictature de l’absurde produit par Happy World en partenariat avec Le monde.

Donc nous avons longé la frontière en nous demandant parfois “Mais qu’est ce qu’il peut bien y avoir derrière ces montagnes ?” !

Des montagnes on en a eu ! Et des côtes sacrément costaudes oui !

Du côté de Santisuk, entre Fang et Mae Chan particulièrement ! Nous sommes allés nous aventurer par là bas car il y a une famille à laquelle je voulais particulièrement rendre visite: la famille de John.

John, c’est le mari de Maïwenn, qui elle est de Plougastell-Daoulas, d’où je suis aussi. On s’était rencontré chez ses parents en Bretagne il y a environ 3 ans, à l’époque où je commençai à me pencher sur les cartes :) Eux habitaient alors près de Chiang Mai, puis ont déménagé en Chine à Chengdu, et finalement je les ai vus là bas !

Et passant à quelques Km du village où les parents de John vivent, je suis passé leur dire bonjour ! Incroyable de retrouver des photos de famille avec Maïwenn qui est originaire de la même commune que moi après avoir parcouru pres de la moitié du globe à vélo, dans une maison au coeur des montagnes Thailandaises ! Ses parents nous ont reçu comme des rois, logé pour la nuit, invité à manger, comme si on était leurs enfants ! Merci John et ta famille !

Puis nous avons regagné la vallée, gagnant des °C à chaque 100m descendu !

Pour passer 2 jours dans un temple dans la forêt, hyper tranquille, pas d’électricité, pas d’eau courante. Juste le calme et moi même ! Les moines que l’on y a rencontré, nous ont expliqué dans un Anglais parfait, qu’ils sont en retraite spirituelle.

C’est à dire qu’ils ont un travail, Athitep est publicitaire à Chiang Mai et Han est cuistot dans des restaurants de luxe. Et ils sont donc là car ils se posent des questions et veulent essayer d’y trouver des réponses. Ils nous invité  nous initier à la méditation. Assis en tailleur sur un coussin, le dos droit, les mains à plat au creux des jambes, les yeux fermés, on respire, inspiration, expiration, etc.

ça a l’air simple mais au bout d’à peine quelque secondes, mon dos me fait mal. On est censés pouvoir s’évader de son propre corps… Pas évident du tout. Pendant ce temps Felix fait ça 8h par jour par séance de 15 min assis, 15 min en marchant ! Respect !

Puis, malgré l’interdiction de passer les zones interdites, nous pouvons aller faire un tour en Birmanie au poste frontière de Mae Sai – Tachilek. Nous ne nous sommes pas gênés et avons essayé de passer avec nos vélos ! ça marche ! On y va, direction Kungtai, la ville à 200 Km de là ! Passage par les villages aux alentour de Tachilek, puis arrivée à un Checkpoint: “vous n’avez pas le droit de passer à vélo, retournez à Tachilek prendre un bus si vous voulez aller plus loin”… On aura essayé comme des bleus, ça n’a pas fonctionné.

Retour en Thailande, cette fois direction le Laos en faisant un crochet par le musée de l’opium. Ici c’est le triangle d’or qui autrefois (mais sûrement toujours encore aujourd’hui) produisait énormément de cette drogue. Triangle car entre la Birmanie, la Thailande et le Laos, le long du Mékong.

Et il nous faudra le traverser pour aller au Laos…

Write a comment

Notify via Email Only if someone replies to My Comment