Un p’tit tour au bord d’Ysyk Köl

6

Posted by Giom | Posted in Asie Centrale, Kirghizistan, Sur la route | Posted on 06-03-2013

Ysyk Köl, petit paradis à 1 600 mètres d’altitudes, entouré de montagnes.
Certaines plus hautes que le Mont Blanc, comme le pic de Talgar côté Kazakh culminant à 4 976 m.

Ce lac d’altitude, le deuxième plus grand dans le monde, nous attend. La traduction littérale du Kirghize est «lac chaud», en effet son eau ne gèle jamais, cette masse de chaleur crée un microclimat merveilleux autour.

Après deux mois à Bishkek sans faire de vélo ni quasi aucun sport mis à part marcher, nos jambes se plaignent un peu…
Elles étaient habitués au confort, à la chaleur de l’appart… Il a fallu se remettre dans le rythme de ce mouvement perpétuel qu’est le pédalage.
Rien de violent, juste une habitude à reprendre. Dès que je suis de retour sur mon vélo, mon corps se met à vibrer d’une façon qui me permet de penser à mille choses ! Presque de la méditation en mouvement ! Rajoutons à cela des paysages magnifiques autour, vous imagniez le pied !

Sur le chemin du lac, nous nous sommes arrêtés pour voir l’un des sites historique du Kirghizistan: la Tour Burana. Un ancien minaret, à partir duquel nous avons pu observer toute la plaine de Bishkek, l’une des seules région plate dans les 94% de montagne que compte le Kirghizistan. Un musée jouxte la tour avec des fragments de toutes les cultures et religions ayant influencé la région depuis la fin des temps: Zoroatrisme, Paganisme, Islam, Bouddhisme, Christianisme, Chamanisme…. Nous sommes toujours au coeur de la route de la soie ! Quelle richesse de religions et cultures différentes !

Sur la route, beaucoup de gens nous demandent “Mais où dormez vous ?”
Lors de cette ballade nous avons campé pour profiter de la nature, nous détendre, dormir. Sans gêner personne.
Ceci dit on apprécie toujours autant de se faire héberger au chaud dans une famille ! Nous aimons passer la soirée avec eux, l’occasion pour nous de voir de près les coutumes, la culture, la gastronomie et tout simplement de profiter de la chaleur humaine après une longue journée à vélo.

Depuis Bishkek, nous avons grimpé lentement, regardant, peu à peu, le paysage changer. La haute montagne nous entoure avec ses pics, ses flancs enneigés, le vent frais et le soleil, la météo changeante très rapidement.

La vue est magnifique. Issyk-Kol est un petit paradis, nous sommes en hiver et pouvons profiter de la vie paisible et normale. En été, nous dit-on, des milliers de touristes de Russie et du Kazakhstan principalement viennent ici comme “à la mer”, se baigner. Nous avons donc de la chance d’être quasiment les seuls à profiter du paysage dans le calme.

Comment vous retranscrire les sensations des paysages traversés ?
Ces crêtes blanches entourant le lac aux quatre points cardinaux, les eaux bleu turquoise – Bleu profond, les plaines endormies pour l’hiver peuplées de chevaux en liberté.
Impression d’être minuscule, vulnérable sur notre petit vélo.
Comme un gamin qui s’assiérais à une table trop grande pour lui, remplie de friandise qu’il ne peut pas atteindre !
Nous vous laissons rêver avec les photos, bien qu’impossible de retranscrire l’immensité, elles vous donneront un aperçu.

Nous avons apprécié ces 9 jours d’être de retour sur nos montures de métal, sentir le soleil sur notre visage, faire la course avec des chevaux et reprendre contact avec la nature.

Sur le chemin du retour, nous avons remarqué à quel point vivre en ville est bruyant !
Mais aussi bien contents de prendre une bonne douche chaude.

Ces derniers jours à Bishkek nous avons réparé les vélos, fait une rando au glacier de Ala Archa dans le parc national du même nom. Une journée de marche bien remplie de retour sur nos pattes et non plus allongés sur nos vélos ! Dur pour les jambes habituées à pédaler ! Mais une cure de nature et d’humilité ou chaque pas dans la neige est un petit défi ! Descente sous la neige, quelques boules de neige lancées, et au lit !

Ah! J’ai presque oublié … Nous avons nos visas chinois, nous allons donc quitter l’Asie centrale et entrer dans la vaste Chine. Pays nouveau pour nous ! D’après les échos des voyageurs en revenant le changement est assez brutal ! On a hâte de s’étonner à nouveau de tout et de rien en espérant pouvoir vous le transmettre d’une certaine façon !

 

 

Mettez donc le plein écran, pour tenter de se rapprocher de l’immensité des paysages :)

Pour les curieux et intéressés voici le parcours effectué:

 

Bike route 1962481 – powered by Bikemap

Comments (6)

C’était bien écrit! Quel paysage ! Je n’ai pas besoin des photos, je le voir !

EH eh !

Salut Rowan comment vas tu ?
Merci pour ton ptit mot :)

On the road again !

Yahou !!! Trop beau, un moment face à la nature aussi immense qu’elle puisse être !!!
Hâte de les mettre en scène sur papier :)

Et ce n’est que le début de la région…
Des amis reviennent de la Pamir Highway, de la Karakorum Highway…
Ce n’est qu’une introduction, en espérant qu’on aie aussi du beau temps pour la suite :)

Merci mille fois et bon courage pour la réalisation de l’album !

Wonderful!!!I wish you all the best. Many many greetings from Höchst Traudi

Write a comment

Notify via Email Only if someone replies to My Comment